C'est le deuxième livre de cette romancière que je lis et le plaisir est toujours présent.

Suzanne de Arriba écrit des romans terroir, et son terroir, le Rhône-Alpes, elle le connaît sur le bout des doigts, elle y est née.

Avec ce roman elle nous transporte au sein d'une famille, les Ogier, qui cultivent de père en fils des arbres fruitiers et des vignes sur les coteaux des Terres Hautes. L'aîné des fils, Fleury, veuf, élève avec l'aide de son père Joannes, ses 4 enfants tout en s'occupant de son domaine. Eloi le second fils est célibataire et un peu charmeur et ne songe nullement à convoler en justes noces. 

 Le patriarche aimerait bien que ses deux fils de rangent pour combler une absence féminine qui se fait tristement ressentir dans cette famille unie. Il souhaite ardemment que Fleury épouse la veuve Eulalie, qui habite le territoire du fleuve et pour qui il a une affection particulière...

Pourtant l'arrivée de la nouvelle institutrice, Blanche, une belle jeune femme va bouleverser la vie de cette famille et fera naître une rivalité entre les deux frères.

Le père Ogier réussira-t-il à ramener ses deux fils à la raison et redonner au domaine la sérénité qu'il a connu du temps où vivait encore sa douce et belle épouse Maria???

P1100302

 

Une écriture merveilleuse et tellement réaliste que j'ai, le temps de la lecture, fait partie intégrante de cette famille. Une histoire simple mais si bien décrite, avec des détails qui m'ont fait découvrir une partie de cette région sans avoir à me déplacer, un vocabulaire régional maîtrisé et une description professionnelle du métier de vigneron et d'arboriculteur, un magnifique voyage au travers les saisons et en compagnie de tous les personnages auquels on s'attache, bref Suzanne de Arriba sait mettre en valeur sa belle région et ses traditions.

 

Il y a une suite à ce livre: "Les trois fleurs" que je vais me procurer et bientôt ce sera la sortie de son nouveau livre "le val aux iris" et il me tarde...

Bonne lecture