J'aurais pu me résoudre à piocher dans mes nombreux livres non lus de ma bibliothèque pour m'offrir un petit moment de détente lecture... mais je voulais impérativement découvrir l'écriture de Suzanne de Arriba que mon ami Claude nous avait chaudement recommandée!!!

Eh bien merci Claude, c'est une magnifique découverte, je me suis lancée dans ce roman et j'ai "rêvé" à chaque page, j'ai "découvert" un écrivain qui nous transmet la passion de sa région, on ressent à chaque page l'attachement profonde qu'elle a pour la terre et les gens qui y habitent.

L'histoire:

Marie a hérité des biens du vieux berger Matthieu après la mort ce dernier: la bergerie, le troupeau et le flanc de colline. Mais elle a du affronter le mépris, l'indifférence, la méchanceté des habitants du village, elle a dû se battre pour garder son bien et faire face aux promoteurs sans scrupule qui voulait la déloger pour y construire des résidences secondaires. Sa relation amoureuse avec Guilhem, le fils du maire est tumultueuse, il ne comprend pas son attachement à cette bergerie et pourquoi elle refuse obstinément de tout abandonner, de vivre avec lui dans une maison belle et confortable plutôt que dans cette bergerie dotée d'un minimum de confort...

J'ai ressenti une véritable tendresse pour cette jeune bergère "Marie". Je ne vous en dis pas plus, juste que ce livre m'a émue au plus haut point. Du coup, je vais attaquer le deuxième livre (livre de poche) "une famille du coteau" et je vous en reparlerai.

P1100184Un roman qui vous transporte dans un monde où la modernité et l'amour de la terre s'affrontent, un roman qui vous bouleverse, qui vous pose questions mais qui vous réconforte dans tous les sens du terme et vous donne de l'espoir.